17 décembre, fête de Saint Jean de Matha, fondateur de l'Ordre de la Sainte Trinité

 SAINT JEAN DE MATHA
à saint Jean de Matha et à saint Félix de Valois.
Eglise Saint-Thomas de Formis. Rome. XVIIe.
Jean de Matha , né aux environs de 1154 à Faucon de Barcelonnette en Provence, poursuit brillamment les études supérieures à l'université de Paris. Aussi, par la suite, il enseigna la théologie. Ordonné prêtre, lors de sa première messe, il comprit qu'il était appelé par le seigneur au rachat des chrétiens persécutés. dans ce but, en 1194, à Cerfroid, il fonda "l'Ordre de la Sainte Trinité et des captif" dont la Règle propre fut approuvée par le pape Innocent III le, 17 décembre 1198. Professant cette règle avec le plus grand zèle, il s'affaira à l’œuvre des rachats et s'adonna aux diverses œuvres de miséricorde. Voué tout entier à Dieu en sa Trinité, il établit ce mystères d'Amour et de Rédemption, comme la source et le propos  où son Ordre devra puiser sans cesse. il mourut, à Rome dans la maison de Saint Thomas in Formis, sur le mont Coelius, le 17 décembre 1213.

Saint Jean de Matha, priez et intercédez pour nous. 

Debout ! Le Seigneur vient !



Seigneur,
Tu sais combien nous vivons à la surface de nous-mêmes,
distraits par les urgences,
endormis par les habitudes,
anesthésiés par l’avalanche des mots et des images…

Seigneur,
en ce début de l’Avent,
viens réveiller nos cœurs alourdis,
secouer nos torpeurs spirituelles.
Donne-nous d’écouter à nouveau
les murmures de ton Esprit
qui en nous prie, veille, espère ;

Seigneur,
ravive notre attente,
la vigilance active de notre foi
afin de nous engager partout où la vie est bafouée,
l’amour piétiné, l’espérance menacée, l’homme méprisé.

Seigneur,
en ce temps de l’Avent,
fais de nous des veilleurs
qui préparent et hâtent l’avènement
et le triomphe ultime de ton Royaume,
celui du règne de l’Amour.


Communauté des soeurs de Cerfroid

Soeur Blandine(Coréenne)
Soeur Marie-Hortensia(Malgache)
Soeur Marie-Julienne(Malgache)
Sœur Rose-Élisabeth(Kényane)
La communauté est le lieu où chacune est appelée à réaliser sa vocation de religieuse trinitaire.
Le modèle parfait de notre vie fraternelle est la communion du Père, du Fils, et du Saint Esprit. 
Que notre charité prévenante, sans repliement sur nous-même soit le signe de l'Amour de Dieu Un et Trois qui accueille et qui donne(Constitution n°23)

Frère Jean-Marc nouveau ministre de la communauté de Cerfroid

Notre prière vous accompagne.

1 Novembre, La Toussaint

Matthieu 5, 1-12a
« Quand Jésus vit toute la foule qui le suivait, il gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent. Alors, ouvrant la bouche, il se mit à les instruire. Il disait :
« Heureux les pauvres de coeur : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise !
Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés !
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice: ils seront rassasiés !
Heureux les miséricordieux : ils obtiendront miséricorde !
Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu !
Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu !
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux serez-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux ! » » (Matthieu 5, 1-12a)



 

8 octobre, fête de Notre Dame du Bon Remède patronne principale de l'Ordre Trinitaire

Bonne fête à toute la famille trinitaire.
Nous prions particulièrement pour la province du Notre Dame du Bon Remède (MADAGASCAR)
                                        

Messe jubilaire dans les paroisses en communion avec la messe du jubilé à 10h à la cathédrale de Soissons(radiodiffusée sur France-Culture)

A l'école de l'Enfant-Jésus à Soissons):
-12h: Verre de l'amitié suivi du pique-nique(apporté par chacun).
-14h: Ouverture du Forum pour une Église diocésaine en mission. 
-14h30-16h15: au choix
 *Expositions, tables rondes, rencontres
*A la découverte du Bénin.
A la cathédrale de Soissons:
16h30: Prière des Vêpres 
           Célébration du partenariat avec le diocèse de Lokossa(Bénin)

Message du Ministre général


Prendre à cœur le cri des chrétiens persécutés
et vivons notre foi

                   
Chers frères et sœurs de la famille trinitaire:

Les nouvelles tragiques de la guerre civile qui sévit en Syrie et la montée des djihadistes radicaux en Irak et en Syrie où "des milliers de personnes, dont de nombreux chrétiens, sont chassés de leurs maisons d'une manière brutale, des enfants meurent de faim et de soif dans leur fuite, des femmes enlevées, des personnes massacrées…; où sévit toute sorte de violence» (Pape François, Angélus du 10/08/2014), continue à faire la une des médias. Le grand et interminable cri d'angoisse de nos frères et sœurs chrétiens persécutés retentit de partout. L'agonie de ceux qui pleurent pour la justice et la paix face aux atrocités inhumaines qu’ils subissent, perturbe ma conscience. Les chrétiens d’Irak et de Syrie attendent impatiemment de pouvoir souffler en toute liberté.
Les communautés et les juridictions de notre famille trinitaire ont et continuent de répondre à ce cri avec une sensibilité vraiment trinitaire. La conscientisation et les moyens pris pour répondre à cette tragédie méritent d'être félicités et imités. J'invite chacun d'entre nous à intensifier son intérêt et à répondre selon ces possibilités à cette horrible persécution qui ne cesse de se propager et de s'aggraver. Chaque membre de la famille trinitaire – laïcs et consacrés – est appelé à répondre concrètement à ce drame. Je propose quelques pistes:
- s’informer et sensibiliser d’autres au sort des chrétiens persécutés;
- prier avec ferveur en plus de nos prières habituelles;
- faire des sacrifices personnels, en famille ou en communauté;
- porter le fruit de nos sacrifices concrets pour aider au soulagement et à la subsistance de ceux qui souffrent aujourd’hui la persécution pour leur attachement au Christ et sa conséquence qu’est l’exil.
Allons de l'avant. Avec courage et générosité, comme membres de la famille trinitaire, continuons à être solidaires avec ceux qui souffrent pour leur foi au Christ et vivons ardemment notre foi. Partageons cette sensibilité avec tous ceux que nous rencontrons dans nos divers apostolats.

Rome, le 12 septembre 2014
 
fr. Jose Narlaly, O.SS.T.
Ministre général

Fraternellement,

65 ème pèlerinage à Notre Dame de Cerfroid

1-En cette mémorable nuit,
Quand sonna l’heure de minuit,
A paru la divine Mère,
 Nimbée en un flot de lumière.

Reine du Ciel, Ô Notre Mère,
venez, venez comme autrefois 
En la chapelle de Cerfroid,  
présider à notre prière.

2-Avec la Vierge sont venus
Les anges comme elle vêtus,
Ils entourent leur souveraine
  De révérence l’âme pleine.